Bernard le Maire

Analyste

Bernard le Maire Psychologue analyste

Qui suis-je ?

Je suis né le vingt-quatre août 1962, en tant que fils d’agriculteur, ce qui a profondément enraciné mon amour pour la nature. La nature, un élément essentiel à mes yeux.

Dernier d’une famille de six enfants, j’ai perdu ma mère à sept ans et j’ai compris que la souffrance de la perte pouvait être élaborée et finalement dépassée pour arriver à une stabilisation émotionnelle (processus de deuil).

J’ai accompli des études d’assistant social que j’ai poursuivies par une licence en psychologie à l’université de Liège complétée par une formation à la thérapie de couple et de famille.

À la suite d’un considérable travail personnel d’analyse, j’ai compris que l’inconscient était incontournable.

BLEMAIRE ID 1 scaled | Bernard le Maire, Analyste

Mon parcours

Pendant vingt ans, j’ai travaillé dans le secteur de l’Aide à la Jeunesse (tribunal de la jeunesse, S.A.J., S.P.J), où les jeunes et leurs familles rencontraient des difficultés. Nous les soutenions à travers des entretiens familiaux, mais également en collaboration avec les différents professionnels impliqués (PMS, CPAS, écoles, etc.).
Par ailleurs, j’ai développé une consultation privée. Au même moment, j’ai accompli un travail de superviseur qui consistait à accompagner des équipes d’éducateurs dans leur réflexion sur leur pratique.
Un peu plus tard, j’ai été engagé dans un centre de jour pour personnes handicapées.
Depuis dix ans, je suis un psychologue indépendant en cabinet privé.

Besoin de parler ?

Prenez rendez-vous avec Bernard le Maire

L’intuition du thérapeute

L’intuition joue un rôle fondamental, elle guide le thérapeute tout au long de la thérapie, constituant une analyse inconsciente de la situation. Elle revêt une importance capitale car elle implique la capacité de ressentir les éléments intérieurs.

Le monde émotionnel du thérapeute est bel et bien présent, et il lui incombe de faire la distinction nécessaire. Le lien invisible entre le patient et le thérapeute est ce qui permet à chacun de se différencier. De cette rencontre naît l’essence même du travail thérapeutique, à savoir une libération plus complète des émotions